Quelques Conseils

Retrouver ici quelques conseils pour vous aidez dans votre recherche
Wordpress 5.6 mise à jour

WordPress 5.6 : les nouveautés de la mise à jour de décembre 2020

Avec cette nouvelle version, WordPress 5.6 Simone, de nouvelles fonctionnalités sont apportées au cœur du CMS. Il s’agit de la troisième mise à jour majeure de l’année, après WordPress 5.5  lancé en août 2020 et WordPress 5.4 sorti en avril dernier.

Mises à jour automatiques des versions majeures de WordPress

S’il était déjà possible de mettre à jour automatiquement les versions mineures du CMS via son tableau de bord, WordPress 5.6 introduit une nouvelle fonctionnalité pratique pour les développeurs et les administrateurs de site : la mise à jour automatique des versions majeures. Avec la version 5.6, WordPress lance une nouvelle interface utilisateur sur le même modèle que celle dédiée aux mises à jour automatiques des plugins et des thèmes.

Vous pourrez désormais choisir d’accepter ou de refuser leur automatisation depuis l’interface dédiée aux mises à jour. En cliquant sur le lien « Activer les mises à jour automatiques pour toutes les nouvelles versions de WordPress ».

© Jb Audras / WordPress.org

Si vous souhaitez revenir sur l’ancien système, un autre bouton est proposé pour « passer aux mises à jour automatiques pour les versions de maintenance et de sécurité uniquement ».

© Jb Audras / WordPress.org

Pour l’heure, aucune précision n’a été apportée sur l’impact de ces mises à jour des versions majeures automatisées sur celles des extensions et des thèmes, qui permettent souvent de corriger des bugs liés à une absence de compatibilité entre les deux. Si vous optez pour l’automatisation de ces mises à jour du Core de WordPress, il est recommandé de sauvegarder régulièrement votre site et de choisir un hébergeur incluant des sauvegardes automatiques dans les plans qu’il propose.

WordPress lance cette nouvelle fonctionnalité avec un peu de retard sur son calendrier initial. Les mises à jour automatiques des versions majeures faisaient en effet partie des 9 projets pour 2019 annoncés par le co-fondateur de WordPress et CEO d’Automattic, Matt Mullenweg.

Comment faire une mise à jour WordPress sans tout casser

Prise en charge de PHP 8

Parmi les principales nouveautés de WordPress 5.6, le CMS prend en charge PHP 8, qui a été lancé le 26 novembre dernier. Cette nouvelle version majeure du langage de programmation permet d’améliorer sensiblement les performances. Son intégration au sein de WordPress 5.6 en si peu de temps constitue un défi de grande taille pour la communauté. Si WordPress 5.6 est annoncé comme étant compatible avec PHP 8, cela ne signifie pas pour autant que l’ensemble de l’écosystème du CMS pourra supporter la mise à jour de PHP 8.

L’état du support de PHP 8 dans l’écosystème plus large (plugins, thèmes, etc.) est impossible à connaître. Pour cette raison, WordPress 5.6 doit être considéré comme « compatible bêta » avec PHP 8, prévient Jonathan Desrosiers, contributeur WordPress, dans un post de blog.

Le processus ne sera donc pas mené à son terme dès la livraison de WordPress 5.6. Les développeurs de thèmes et de plugins WordPress vont devoir mettre à jour leur code pour qu’il soit compatible avec PHP 8. Il est recommandé de tester d’abord votre site avant d’effectuer la mise à jour d’un WordPress 5.6 sur PHP 8.

Nouvelle version de jQuery, attention à la casse

La sortie de WordPress 5.6 est l’occasion pour le CMS de poursuivre son programme de mise à jour de la bibliothèque JavaScript jQuery, qui permet de faciliter l’écriture de scripts dans le code HTML. Son objectif : regrouper toutes les versions les plus récentes de jQuery afin de les maintenir à jour et assurer la pérennité des scripts.

Alors que de nombreux sites ont été impactés par la précédente mise à jour majeure d’août dernier, WordPress lance la deuxième étape de son programme, qui compte trois phases. Il s’agit ici de migrer jQuery vers la version 3.5.1 et jQuery Migrate 3.3.2, afin qu’elles puissent prendre en charge les versions les plus récentes de la bibliothèque JavaScript.

Le but de jQuery Migrate version 3.3.2 dans WordPress 5.6 est d’aider à la mise à jour (migration) de JavaScript basé sur jQuery de la version jQuery 1.12.4 à 3.5.1, explique le développeur WordPress Marius L. J.

Pour éviter de casser à nouveau votre site, il est conseillé de :

  1. Tester ses thèmes et ses plugins avant la sortie de WordPress 5.6,
  2. Patienter quelques jours pour vous assurer que toutes vos extensions sont bien compatibles avec la nouvelle version,
  3. Utiliser SCRIPT_DEBUG défini sur True pour les créateurs de plugins et de thèmes.

À noter que la phase 3 du programme doit entrer en vigueur en mars 2021, à l’occasion de la sortie de WordPress 5.7. Elle entraînera la suppression définitive du script temporaire. Les développeurs ont encore quelques mois pour mettre à jour leur code.

WordPress 5.6 : pourquoi la mise à jour de décembre pourrait de nouveau casser votre site

Des améliorations sur l’éditeur Gutenberg

La mise à jour WordPress 5.6 offre son lot de nouveautés à l’éditeur de blocs Gutenberg, parmi lesquelles on retrouve :

  • un meilleur contrôle du positionnement des vidéos dans le bloc de couverture,
  • la mise à jour des compositions de blocs,
  • une navigation améliorée au clavier,
  • une meilleure interface utilisateur pour la fonction de glisser-déposer.

L’éditeur Gutenberg, inclus dans WordPress 5.6, intègre les mises à jour des versions 8.6 à 9.2, ainsi que des améliorations liées à la performance et les corrections de bogues lancées dans les versions les plus récentes : Gutenberg 9.3, sorti le 4 novembre, et Gutenberg 9.4, lancé le 18 novembre.

Les autres nouveautés attendues pour la mise à jour WordPress 5.6

D’autres fonctionnalités seront disponibles dès la sortie de la nouvelle version du CMS. On peut ainsi noter :

  • un nouveau thème par défaut, Twenty Twenty-One, avec un arrière-plan aux couleurs pastel,
  • un nouveau système d’authentification des mots de passe d’application avec l’API REST,
  • de nouveaux composants apportés à Site Health, qui permet de gérer et vérifier la santé de son site.

Twenty Twenty-one, le nouveau thème par défaut de WordPress 5.6. © WordPress

Les couleurs pastel du thème Twenty Twenty-one. © WordPress

Deux nouvelles fonctionnalités, qui étaient prévues pour être intégrées à WordPress 5.6, sont repoussées en mars 2021 pour la sortie de WordPress 5.7 : les menus de navigation et la gestion des widgets par bloc dans l’éditeur Gutenberg.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X