Quelques Conseils

Retrouver ici quelques conseils pour vous aidez dans votre recherche
Femme qui écrit à l'ordinateur

Le métier de : Community Manager

Récemment apparu grâce au développement de l’utilisation des réseaux sociaux, le métier de Community manager est de plus en plus demandé dans les entreprises pour animer leurs communautés. Ambassadeur d’une marque ou d’une entreprise, il occupe un poste stratégique sur Internet.

Les différentes missions du Community Manager

Le métier de Community Manager consiste à rassembler des internautes pour créer une communauté qui a des intérêts communs pour un produit, une marque ou bien des valeurs communes. Les 3 principaux rôles d’un community manager sont d’augmenter la notoriété de l’entreprise, acquérir de nouveaux clients et les fidéliser. Il sera amené également à suivre la gestion de la relation client (CRM), faire de la veille informationnelle et concurrentielle, de la rédaction de contenu et organiser des évènements divers (concours…). Ces interventions se feront principalement via Facebook, Youtube, Twitter, Instragam et les réseaux sociaux d’entreprises.



Formation pour devenir Community Manager

Pour devenir Community manager, vous pouvez vous orienter après les études secondaires dans des études de communication ou encore multimédia et de l’internet.

Les avantages et inconvénients d’être Community Manager

Chaque métier a ses avantages et ses inconvénients, concernant celui de Community manager les avantages qui ressortent le plus sont le contact avec la communauté, les échanges qui se créent et l’enrichissement personnel grâce aux interactions avec le public ciblé. Quant les inconvénients, ce métier demande énormément de temps cat il faut être disponible pour la marque que l’on représente. Le manque de reconnaissance pour cette fonction est aussi un point faible bien qu’elle soit de plus en plus présente dans les entreprises.

Perspective d’évolution d’un Community Manager

Un Community manager peut devenir social media manager avec des responsabilités managériales en plus ou encore chef de projet, l’évolution vers ces postes peut se faire entre 3 et 5 ans d’expérience.



 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.